Installation PV - quel retour d'expérience après 9 mois ? (partie 2)

Jeremie LitzlerEnviron 8 minEnergiePhotovoltaïqueAutoconsommationEau chaude sanitaire

Vue des champs Sud et Sud-Est
Les champs Sud et Sud-Est en position Printemps-Automne

En cet hiver 2022-2023, il devient de plus en plus intéressant de produire sa propre électricité. Mais quand est-il vraiment ?Dans cet article, je présente les chiffres de 9 mois de fonctionnement de notre installation photovoltaïque.

Quelques rappels

En mars, nous avons mis en service l’installation photovoltaïque sur ma propriété.

Elle est composée de :

  • huit panneaux EGVNG de 190 Wc.
Label derrière un panneau solaire
Les spécifications techniques des panneaux

Le tout a acheté au prix de 2057 euros pour :

  • la prestation d’Ervann de Solairethic
  • les matériaux fournis par Ervann
  • le routeur solaire envoyé du Royaume-Uni par Robin Emley et monté par Anthony, le Profes'solaire.
  • les quelques éléments pour organiser l’alimentation en sortie du routeur et pour le contrôle du cumulus.

Bilan de consommation totale cumulée du printemps, été et automne

Comparaison des 4 dernières années

Et si l’on compare la consommation en 2019, 2020 et 2021 à celle de 2022, on voit que la consommation a diminué 41 % en moyenne :

Tableau comparant les années 2019 à 2022 en consommation mensuelle en kWh
Le résultat est clair, n’est-ce pas ?

Remarques sur janvier, février et mars 2022

En janvier 2022, on a eu notre plus grosse consommation sur les 4 années comparées.

En février et début mars 2022, nous étions à Siwa.

Il faudra attendre encore 3 mois pour voir comment l’installation aide à diminuer la consommation sur ces mois d’hiver.

Conclusion

  • L’installation solaire a vraiment aidé à diminuer la consommation du réseau.
  • J’avais un objectif à passer sous les 2000 kWh consommés sur le réseau. Objectif : atteint avec 9 mois !

Et la consommation électrique globable ?

C’est bien de réduire la consommation électrique du réseau, mais quand est-il de la réduction de la consommation électrique globale, c’est-à-dire en provenance du réseau et de l’installation photovoltaïque ?

Dans la réalité, nous n’avons pas réduit la consommation. Nous ne l’avons pas augmenté non plus de façon significative.

La consommation optimisée de la production montre en été une consommation plus élevée, principalement due à l’ECS et le déshydrateur.

Tableau comparant les années 2019 à 2022 en consommation totale mensuelle en kWh
Le résultat devient nuancé en regardant le cumul de la consommation photovoltaïque et de la consommation du réseau.

On se peut ainsi se demander si nous avons fait une affaire.

Toutefois :

  • en juillet, j’ai utilisé tous les jours le déshydrateur pour sécher des abricots, des poires et de la verveine.
  • en septembre, nous avons consommé 7 % de plus que 2019 et 2020 (sachant qu’en 2021, nous étions absents la moitié du mois)
  • en mai, juin et août, on peut dire que les 200 litres d’eau chaude ont servi de batterie pour stocker la production.
  • d’octobre à décembre, la différence est claire, mais cela a à voir plus avec la gestion du cumulus vu l’absence de soleil, surtout les 2 derniers mois.
  • enfin, l’utilisation en journée de la plaque à induction au lieu de la cuisinière à gaz augmente la consommation électrique. Mais en été, c’est normal.

On va continuer à apprendre.

Consommation pour l’ECS

Définition de « ECS »

Il s’agit de l’eau chaude sanitaire, dans notre cas, chauffée par une résistance de 2400 W dans un cumulus de 200 litres.

Mois202020212022
1117,00120,00138,00
2109,00106,0060,00
3112,0093,0046,00
488,0083,0031,00
573,0081,000,00
684,0035,000,00
744,008,000,00
818,0048,000,00
953,0012,000,00
1064,00122,0014,00
11107,00120,0078,80
12118,00129,00124,50
Total987,00957,00492,30

La conclusion

  • La consommation depuis du réseau Enedis a disparu de mai à septembre, même avec le mauvais temps d’août et septembre.
  • En effet, j’ai remarqué que si le routeur solaire fournissait au moins 2 kWh au cumulus chaque jour, on n’avait pas besoin de faire l’appoint avec le réseau.
  • À partir d’octobre et surtout en novembre et décembre, la météo fut si grise qu’on a produit en moyenne 2,08 kWh par jour en novembre et à peine plus d’un kWh en décembre… 😦

La production

Les chiffres mois par mois

La production de l’installation sur 9 mois
  • En bleu, il s’agit de la production totale.
  • En jaune, il s’agit de l’autoconsommation.
  • En vert, il s’agit du surplus offert au réseau, sûrement nos plus proches voisins.

Quelle économie sur 9 mois

Si je prends le coût réel du kWh incluant l’abonnement mois par mois (variant de 19 centimes à 27 centimes d’euros), j’arrive à un peu plus de 300 euros en 9 mois. Cela rentabilise déjà le routeur solaire.

Nous sommes : ce n’est toutefois pas aussi simple, et certains me diront qu’il faut calculer autrement ou que le routeur est un achat superflu.

Vu la performance des deux derniers mois, je ne suis pas sûr qu’il y ait un gain important dans les trois à venir avec le routeur. Cependant, de mars à octobre, ça vaut le coup.

MonthCoût kWh achetéMontant économisé
1N/AN/A
2N/AN/A
30,23 €1,67 €
40,23 €33,83 €
50,23 €43,28 €
60,23 €42,56 €
70,25 €50,94 €
80,25 €38,55 €
90,27 €40,23 €
100,27 €29,46 €
110,27 €16,76 €
120,19 € [1]6,60 €
Total303,88 €

Retour sur investissement

Ce sujet risque d’être controversé auprès de certains qui ne seront pas d’accord avec ma méthode de calcul.

Les données théoriques PVG

Pour commencer, je me suis rendu sur le site PVGopen in new window pour estimer la production théorique, hors météo et ombre de la végétation, avec les entrées suivantes :

  • Emplacement [Lat/Lon] : 45 063, 4 807
  • Horizon : Calculé
  • Base de données : PVGIS-SARAH2
  • Technologie PV : Silicium cristallin
  • Puissance PV installée [kWp] : 1,52
  • Pertes du système [%] : 14,00

Le résultat m’a donné ceci :

MoisProduction théorique (kWh/mois)Angle
183,3760°
2121,5860°
3180,8260°
4189,1260°
5220,4735°
6234,0635°
7242,6035°
8227,9235°
9193,9135°
10147,5460°
1192,2160°
1269,4460°
Total général2003,04-

Ce qui donne cette courbe :

Production théorique vs Production réelle vs Autoconsommation
  • En bleu, il s’agit de la production théorique.
  • En vert, il s’agit de la production réelle.
  • En rouge, il s’agit de l’autoconsommation.
  • En jaune, il s’agit du surplus offert au réseau, sûrement nos plus proches voisins.

Je peux déjà vous annoncer que je suis constamment 15 à 25 % en dessous de la théorie, voire même 33 % et 48 % en novembre et en décembre respectivement.

Calcul de la production annuelle estimée

Je ne sais pas quel calcul sera le plus juste. Je pars donc sur les données réelles d’avril à décembre et sur une estimation pour janvier à mars [^fourth] pour calculer :

  • La production mensuelle
  • Le taux d’autoconsommation
  • Le taux de production

Définitions

  • Taux d’autoconsommation : correspond à la production consommée moins le rejet sur le réseau.
  • Taux de production : correspond à la Production réelle divisée par la Production théorique.

Cela donne :

MoisTaux d’autoconsommationTaux de productionProduction (kWh)Production autoconsommée
198,00 % [2]60,00 % [2:1]50,02 [2:2]49,02 [2:3]
298,00 % [2:4]70,00 % [2:5]85,11 [2:6]83,40 [2:7]
398,00 % [2:8]80,00 % [2:9]144,66 [2:10]141,76 [2:11]
491,91 %84,92 %160,60147,60
588,59 %95,43 %210,40186,40
689,72 %87,29 %204,30183,30
790,68 %92,91 %225,40204,40
880,28 %84,55 %192,70154,70
998,01 %77,82 %150,90147,90
1099,09 %74,08 %109,30108,30
1198,40 %67,89 %62,6061,60
1297,25 %52,28 %36,3035,30
---Soit un total de :1503,69 [2:12]

Soit un total de 1503,69 kWh annuels consommés.

Calcul de la date de rentabilité de l'installation

Calculé erroné

Voir cet article pour un calcule plus juste.

Avec une augmentation annuelle du prix du kWh acheté à EDF à 8 %[3], ce qui me semble relativement optimiste vu la situation début 2023, l’installation devient rentable au bout de 5 ans et 2 mois environ, soit mai 2027.

AnnéeProduction annuellePrix du kWhÉconomie annuelleCumul
20231503,690,23 €345,85 €345,85 €
20241503,690,25 €373,52 €719,36 €
20241503,690,27 €403,40 €1122,76 €
20251503,690,29 €435,67 €1558,43 €
20261503,690,31 €470,52 €2028,95 €
2027100,000,34 €33,79 €2062,75 €

Quelle est la suite

  • j’aimerais trouver un moyen d’utiliser le déshydrateur sans chauffer la maison l’été 😂

    • je pense à une rallonge qui courait de la sortie 2 du routeur jusqu’à la véranda.
    • pour y arriver, il y a de la distance à parcourir et il faudra étudier la solution sans perturber l’intérieur de la maison.
    • cela permettrait néanmoins d’amener une alimentation issue du routeur solaire à un endroit utile.
  • j'aimerais réduire la résistante du chauffe-eau en fonction de ce que l’hiver nous apprendra

    • l'objectif serait de réduire si possible de réduire l'abonnement EDF de 6 kWh à 3 kWh.
    • quelle sera la durée optimale de chauffe de l’ECS tout en gardant l’option de faire tourner une lessive ou le lave-vaisselle la même nuit, sachant qu’il faudra éviter que deux tournent ensemble pour ne pas dépasser 3 kW de puissance instannée.
    • il faut que cette modification soit simple et qu'elle permette l’ajustement rapide entre 800 W, 1600 W et 2400 W de puissance.
  • j’ai aussi pensé à augmenter de 480 Wc la puissance de l’installation

    • en effet, sur 120 m de câble en 6 mm², je peux ajouter environ cette puissance sans dépasser la limite où le câble surchaufferait.
    • toutefois, les finances sont limitées en ce moment. Certes, grâce à Solair'éthic, je peux me fournir en panneaux peu chers (50 euros pour un panneau recyclé de 240 Wc par exemple), mais il faut débourser plus de 200 euros pour un micro-onduleur.
    • je ne suis pas sûr que l’investissement nous permet de gagner beaucoup.

Conclusion 😃

J’espère que vous avez trouvé cela utile. Je sais que cela fait beaucoup de chiffres.

Mais, dans mon expérience, pour prendre de bonnes décisions, il faut des données, des mesures, sinon, c’est plus du hasard.

Je sais aussi que certains ont sûrement fait autrement ou qu’ils trouveront des défauts à mes calculs ou ma réflexion.

Partagez vos avis de façon constructive. Avant tout, ce n’est pas avoir raison à 100 % qui compte, c’est de réaliser un petit effort chez soi pour réduire la pression économique sur nos foyers.

En attendant le point à 12 mois, merci pour votre soutien !

⏬⏬⏬

```
  1. En décembre 2022, nous sommes passés à EDF au lieu d’Engie… J’aurais dû faire le changement il y a bien longtemps. Mais la hausse de 25 % sur le renouvellement du contrat annuel 2022-2023 d’Engie m’a permis de comprendre qu’EDF est bien moins cher, même avec l’augmentation prévue en février 2023. ↩︎

  2. Les valeurs sont estimées ↩︎ ↩︎ ↩︎ ↩︎ ↩︎ ↩︎ ↩︎ ↩︎ ↩︎ ↩︎ ↩︎ ↩︎ ↩︎

  3. 8 % correspondent au taux d’augmentation moyen du prix du kWh chaque année en 2014 et 2022, 4 à 20 % en réalité. ↩︎