Que faire au jardin en janvier, par Damien Dekarz

Jeremie LitzlerEnviron 3 minJardinDamien DekarzJanvier

Une myriade de boutures dans des pots
Crédits: image extraite du vlog de Damien Dekarz

En janvier, le jardin est au repos. Il reste toutefois pas mal de choses à réaliser. Damien va nous expliquer.

Merci à Damien pour le partage de son savoir ! Cet article résume mes notes du vlog réalisé par Damien sur sa chaîne Permaculture, agroécologie, etc.

Vous pouvez retrouver la vidéo sur YouTubeopen in new window.

Non, même si le jardin est au repos, nous avons un tas d’activités possible pour préparer la nouvelle saison.

Le bouturage

Un tas de plantes se bouturent facilement.

Liste des plantes à bouturer
Crédits : image extraite du vlog de Damien

Il est très facile de transformer quelques plants existants en véritable pépinière pour les offrir, les troquer ou les vendre.

Pour la bouture, Damien rend la chose vraiment facile :

  • on prélève les branches de l’année.
  • on coupe en petites sections de 15 cm chaque branche.
  • on place chaque section dans un godet rempli de compost.
  • on met les boutures à l’ombre et des endroits trop froids.

Semis de salade

Graines de laitue dans une barquette
Crédits : image extraite du vlog de Damien

Ces laitues seront à repiquer au printemps pour une consommation en cette saison.

Planter l’ail

Il n’est pas encore trop tard pour planter de l’ail. C’est maintenant ou jamais !

Semis de pépins de pommes

Quand vous mangez des pommes, récupérez les pépins que vous installez dans un petit godet plastique avec du terreau.

Jeune pousse issue d’un pépin de pomme
Crédits : image extraite du vlog de Damien

On place ensuite les pots en extérieur, à mi-ombre.

Normalement, les pépins ne germent pas avant le printemps, mais s’il fait doux, ils germeront plus vite et il faudra les placer dans une serre.

Astuce pour obtenir une meilleure germination

Faites tromper les pépins une nuit dans du vinaigre.

Plantes sauvages

En janvier, vous pouvez trouver un bon nombre de plantes sauvages pour la consommation. Par exemple :

  • l’églantier, pour la réalisation de confiture ou des infusions.
Fruits de l’églantier
Crédits : image extraite du vlog de Damien
  • la roquette sauvage ou fausse roquette, tout à fait comestible en salade.
Roquette sauvage en fleurs
Crédits : image extraite du vlog de Damien
  • La mauve, en particulier les jeunes pousses et les fleurs.
Feuilles de mauve
Crédits : image extraite du vlog de Damien
  • Le nombril de vénus
Nombril de vénus
Crédits : image extraite du vlog de Damien
  • Le brocoli sauvage, cuisiné cru ou cuits.
Brocoli sauvage
Crédits : image extraite du vlog de Damien

Plus simple à reconnaitre au printemps

Damien nous montrera quand les plants sont en fleurs dans quelques mois.

  • La centranthe rouge, ou aussi appelé lilas d’Espagne dont les feuilles sont moins amères en hiver qu’en été.
Centranthe rouge
Crédits : image extraite du vlog de Damien

Réaménager le jardin

C’est une bonne idée de penser à ce que vous allez planter, où et comment.

Donc, la conception des zones cultures futures se réalise en janvier.

Par exemple, recouvrir d’une vingtaine de centimètres de paillage ou une matière organique va permettre d’améliorer la zone de culture grâce à un apport en matière non négligeable.

Pailler les jeunes arbres

Cela leur apporte de la matière organique et des champignons (mycorhizes). On verra plus tard le concept de culture sur sol vivant.

Aussi, comme le paillage des zones de culture, le paillage permet au sol d’être couvert pour l’hiver et donc de garder la chaleur.

La conséquence est un sol plus chaud et donc la vie du sol continue son travail.

Le paillage est un terme large. Cela peut prendre la forme :

  • de paille
  • de foin
  • de feuilles
  • etc.

Étaler le compost

C’est le bon moment pour étaler le compost sur les zones de culture, même s’il n’est pas complètement terminé.

Cela boostera le sol pendant l’hiver, permettant un bon démarrage au printemps.

Planter des plantes vivaces et arbres

C’est le bon moment de planter les arbres ou autres buissons.

Un proverbe dit :

Le meilleur moment pour planter un arbre, c’était il y a un vingt ans, et le deuxième meilleur moment, c’est maintenant.

Tant que la terre n’a pas trop gelé, plantez-les sans aucun souci.

Le paillage autour de l’arbre tout juste planté garantira la non-gelée du sol autour de lui.

Conclusion

Utilisez le temps disponible en janvier pour préparer, anticiper, car dans quelques mois, il y aura beaucoup d’activités.

Et comme, toujours si vous trouvez mon travail utile, pensez à vous abonner pour ne rien manquer. Merci.

⏬⏬⏬